Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Menu principal

Qui est en ligne ?
#13 invité(s)
#0 membre(s)
#5366: Membres enregistrés

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Rendez-vous

Presse  : Aurélie dans Le Parisien du 3 janvier 2004
Envoyé par micos le 3/1/2004 12:45:42 (3608 lectures )
Presse 

Aurélie dans Le Parisien du 3 janvier 2004

« Star Academy » :

Aurélie s'en est bien sortie...



AURELIE KONATE n'a peut-être pas remporté la finale de la « Star Academy 2 » l'année dernière, mais cela ne l'a pas empêchée de faire du chemin. Depuis le 21 novembre, la jolie métisse de 27 ans - que l'on retrouvera ce soir à 20 h 50, sur TF 1, dans un divertissement réunissant les trois promos de l'émission - vit son rêve d'enfant en interprétant l'un des rôles titres de « Belles, Belles, Belles », à l'Olympia. « Je souhaite pratiquer cet art depuis que je suis toute petite, s'enthousiasme-t-elle, et mon plus cher désir serait de ne faire que ça, d'être une artiste de comédies musicales, comme ça se passe aux Etats-Unis.


Aurélie Konaté est à l'affiche de la comédie musicale «Belles, Belles, Belles» .  (LP/FREDERIC DUGIT.) Je connais d'ailleurs tous les classiques du cinéma, comme West Side Story , Chantons sous la pluie , Dirty Dancing . Ici, sur scène, j'ai vu Autant en emporte le vent , les Demoiselles de Rochefort et mon spectacle favori, les Dix Commandements. » « Star Ac» ou pas, Aurélie assure n'avoir pas eu droit à un traitement de faveur pour « Belles, Belles, Belles » : elle a passé les auditions, comme tout le monde. « J'ai trouvé ça tout à fait normal, poursuit-elle. Ce n'est pas parce que j'étais un peu connue que je devais arriver dans la troupe en claquant des doigts. Je crois d'ailleurs que, si tel avait été le cas, ça ce serait mal passé avec les autres. »

Une obstinée

Elle a donc dû convaincre pour décrocher le rôle de Sonia. « Je joue la fille du maire de la ville, qui ne veut absolument pas que son enfant devienne une artiste. Et, pour ne rien arranger, j'ai un petit ami jaloux qui va me mettre des bâtons dans les roues. Mais Sonia est la plus décidée des trois filles et elle n'a qu'un objectif en tête : la finale. » A l'image de son personnage à la scène, Aurélie est une obstinée. Elle a commencé la danse à 4 ans, parce qu'elle était fan des chorégraphies de Redha : « Avec ma meilleure amie, on regardait Champs-Elysées en rêvant de faire partie de sa troupe... » A 19 ans, après avoir arrêté ses études d'anglais, elle a monté un trio de filles, les Foxies. « J'ai persévéré pendant quatre ans, suivi ma route et travaillé sur plusieurs projets sans qu'aucun n'aboutisse. Et puis, comme je n'attendais plus rien, le casting de Star Ac est arrivé ! » Désormais, Aurélie a le sentiment que rien ne pourra entraver sa carrière naissante. Elle a sans doute raison, puisqu'elle prolongera l'aventure de « Belles, Belles, Belles » en tournée dès le mois de mars.



Bérengère Adda
Le Parisien , samedi 03 janvier 2004



Liens relatifs
#Lire plus dans le sujet Presse 
#Article par micos
Format imprimable   Envoyer cet article à un ami
- Page créée en 0.05 Secondes -