Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Menu principal

Qui est en ligne ?
#18 invité(s)
#0 membre(s)
#5371: Membres enregistrés

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Rendez-vous

Echos  : "Belles, Belles, Belles" : réjouissant !
Envoyé par micos le 26/11/2003 19:47:46 (5236 lectures )
Echos 

"Belles, Belles, Belles" : réjouissant !

Récent internaute, sur les chemins rocailleux d'Internet, je viens vous proposer un article sur les premiers commentaires de la presse parisienne, relatifs à la comédie musicale "Belles, Belles, Belles", l'écrin de notre perle Aurélie.
J'ai eu le privilège de la rencontrer, à son invitation, à Laval.
Je corresponds fréquemment avec Céline, sa maman, au fan club, et je l'aime profondément cette tendre et talentueuse Aurélie. Un soleil !


- "Belles, Belles, Belles" : réjouissant !

"Le plaisir de la critique nous ôte celui d'être vivement touchés de très belles choses" - Jean de La Bruyère - Les Caractères.

Qu'importe ...

A la lecture de la gent presse parisienne qui s'est empressée de franchir le berceau des néons, de l'Olympia, rougissants devant trois Belles, goûtons le plaisir du verdict !
Oh, quelques acariâtres ronds-de-cuir traditionalistes, il s'en trouvera bien qui se sont posés sans jamais connaître l'acidulé du verbe oser !
Ce serait, pourtant, méconnaître le précurseur novateur, tourné vers Broadway, que fut Claude François.

Jeune contemporain de Clo-Clo, le provincial, que je suis, piaffe déjà d'impatience de monter à Paris retrouver mon radieux soleil, à savoir Aurélie, notre talentueuse tendresse sur cette comédie musicale, avec Joy et Liza, les complices copines.

- C'est bien parti !

Les deux mois de travail intensif ont été payants, et dès la première représentation de vendredi soir, les 40 artistes ont reçu le verdict du public : Standing ovation !

Les bons papiers du "Parisien" et de "France Soir", qui relataient la répétition générale, n'ont pas été démentis par ceux qui reviennent sur les premières représentations.

Premier revenu (après Dedelle), le "Parisien", de ce lundi, qualifie la comédie de :

"Chaleureuse et dynamisante avec des voix puissantes, des chorégraphies millimétrées, une mise en scène efficace et colorée !"
"Dès le début du spectacle, on est pris par l'aventure de Sonia (alias Aurélie Konaté), Charlotte et Emilie - Les Filles - ...
... au sujet des artistes : "Tout le long du show, ils enchaînent les mouvements avec virtuosité, sans cesser de chanter et sans fausses notes."

- Site bellesbellesbelles.net

A cette dernière information du site, je juxtapose un extrait de l'interview de Daniel Moyne, co-auteur du spectacle et directeur artistique chez Claude Francois, en 1973, paru dans "France Soir" du vendredi 21 novembre 2003 :

- Aurélie Konaté de la Star Ac', c'est un coup de pub ?

"Aurélie, on n'en voulait pas. A l'époque, elle sortait du château. Elle avait 90 dates de concerts. Elle a passé le casting pendant ses journées off. Elle a gagné sa place. Aurait-on mis en danger une comédie musicale qui a nécessité beaucoup d'argent pour un sans talent ? "

Je n'y reviendrais plus, mais il n'est cependant pas inutile de dénoncer, une ultime fois, les propos malveillants (et même haineux), proférés et répétés à l'envi, à l'antenne de TF 1, par une prof de chant doucereuse de Star Ac', vexée qu'elle était, à l'époque, par la nomination de sa protégée. De telles allégations ne pouvaient avoir qu'intentions de briser une carrière, par jalousie et méchanceté gratuites, envers une élève alors classée. Des téléspectateurs aux spectateurs, des fans aux professionnels, aujourd'hui, chacun peut ainsi juger, objectivement, cette sentence !
La passion ne doit pas pousser à se déshonorer.

Une telle déclaration vengeresse entache et laisse encore des stigmates.

Si Raphi a, depuis, déclaré qu'Aurélie étaient l'une des deux élèves qui lui avaient procuré le plus d'émotions (avec Emma), Kamel Ouali la trouve toujours toute autant sublime et adorable et ne rêve que de retravailler avec elle, un jour. Oscar Sisto, quant à lui, reste ébloui par son sens de la scène, son charisme, allant jusqu'à la comparer à J. Baker et L. Minelli ... . Moulin Rouge ...

"Mistral gagnant", "J'te le dis quand même", "Torn", je me souviens de mes yeux qui piquaient...

Après sa participation aux deux albums Star Ac', un single pop-soul : "Quitte ou Double", et "Signé sur mon Cœur", la Tournée Star Ac' ("Paris Latino", "Fallin'", "Goldeneye", "Grease"...), ses plateaux télé ("Pour que tu m'aimes encore", "Je vais à Rio", "J'attendrai", avec Les Filles), Aurélie, la bosseuse, démontre, qu'elle a sa place dans le métier.

N'a-t-elle pas passé, forte de sa détermination et avec succès, tous les castings de cette comédie musicale, prouvant, de la sorte, à Redha et à la production, l'étendue de son art ?

"Le Parisien" - 21.11.2003

- "Même sans les lumières qui habilleront l'ensemble, la chorégraphie de Redha dégage richesse et énergie"
- "Le décor, signé Dominique Lebourges, cultive un petit air de famille avec les quartiers mal famés de West Side Story."
- "Redha, qui est aussi le metteur en scène, a construit son spectacle en faisant alterner des séquences parlées (rapports familiaux, petits copains délaissés, le premier interview...) et les tableaux dansés et chantés (autour et à travers de 23 tubes)."

Une histoire de clins d'oeil très actuelle (sans sosie) : celle de trois filles. Si elles sont amies de toujours, chacune ont des caractères très différents. Cependant, Les Filles (single "J'attendrai" tiré de l'album du spectacle "Belles, Belles, Belles") rêvent d'une carrière artistique et sont sélectionnées pour participer à la finale d'un concours de chant...
Deux heures de show, moitié dialogues, moitié chansons, interprété par une troupe de 40 personnes, dont 11 chanteurs-acteurs-danseurs, font revivre, sur scène, les plus grands succès de Claude François.

"Les paroles réarrangées, dans des versions très rythmées, sont sur toutes les lèvres."


"France Soir" - 21.11.2003

- "Un Clo(clo)nage très réussi"
- "Belles, Belles, Belles est un véritable vecteur de bonne humeur... en quelques minutes, on se surprend même à chanter. Mention spéciale aux chorégraphies toniques et sensuelles."
- Les trois belles soufflent : "On espère vraiment que les gens vont chanter dans le public."

Oui, mais pas trop fort...

Ne laisser personne décider pour vous, aller la voir et vous serez#le/la meilleuz(e) critique.
Moi, j'y vais le 20 décembre - en attendant la tournée en France, pour bisser mon plaisir - ...admirer mon étoile scintillante, "A la claire fontaine".

- Tonalité des titres du "Parisien" :

21.11.2003. " Elles font revivre les tubes de Clo-Clo " - Comédie Musicale -
"Ça en a la couleur et la saveur, mais que l'on ne s'y trompe pas : Belles, Belles, Belles n'est pas un spectacle retraçant la vie de Claude François."

24.11.2003. " Belles, Belles, Belles : réjouissant"
"Trois jolies filles, des voix puissantes, des chorégraphies millimétrées, une mise en scène efficace et colorée, et, bien sûr, les indémodables chansons de Claude François."
"Belles, Belles, Belles, qui se joue actuellement à l'Olympia, a tout pour séduire... "

"Aurélie Konaté assure"

L'article :

"Avant même la première représentation, quelques 70.000 réservations avaient d'ailleurs été enregistrées. Et plus de 200.000 singles de "J'attendrai" ont été écoulés.
Dès le début du spectacle, on est pris par l'aventure de Sonia, Charlotte et Emilie - Les Filles - trois jeunes provinciales qui rêvent de monter à Paris pour faire carrière dans la chanson. Une intrigue dont les fils sont habilement déroulés.
Au milieu des cours de danse et de chant s'inscrivent les histoires d'amour des héroïnes, enchantées des harmonieuses mélodies de Clo-Clo, provoquant, à chaque fois, le même enthousiasme des spectateurs de 7 à 77 ans.
Il faut dire qu'entre les : "Mal aimé", "Le téléphone pleure", "Comme d'habitude", "Alexandrie, Alexandra"..., comment ne pas danser et fredonner sur son fauteuil et, se laisser transporter d'émoi et de joie, entraînés, que nous sommes, par l'énergie des danseurs et des comédiens.

Avec virtuosité, sans cesser de chanter avec justesse, tout au long du show, ils enchaînent les mouvements et nous enchaînent.

Aurélie Konaté, la belle métisse, apparaît rayonnante.


Une comédie chaleureuse et dynamisante."

- Le Parisien, lundi 24 novembre 2003 - synthèse MICOS -

Une vitamine C pour l'hiver !



Liens relatifs
#Lire plus dans le sujet Echos 
#Article par micos
Format imprimable   Envoyer cet article à un ami

louloute Re: "Belles, Belles, Belles" : réjouissant !
Webmaster
Webmaster

louloute

Inscrit le : 25/2/2003
Envois : 1816
De : Bordeaux


Récent internaute peut être ..... mais quelle plume :-o :-o :-o

Bravo Micos et merci pour cette synthèse :bravo: :bravo: ......ça résume bien l'actualité ;-) ;-)
Bienvenu en tout cas et au plaisir de te lire de nouveau :-)
:salut: :bisou:
»26/11/2003 23:46 Profil

manue Re: "Belles, Belles, Belles" : réjouissant !



manue

Inscrit le : 2/11/2003
Envois : 160
De : Paris


Bien dit louloute
Bienvenue micos et merci pour ton récit passionant
j'espère que tu nous en concotera d'autre très bientôt
:-P :-P
»28/11/2003 18:41 Profil

oceane Re: "Belles, Belles, Belles" : réjouissant !



oceane

Inscrit le : 22/2/2003
Envois : 184
De :


Je crois que tout a été dit, c'est une très belle analyse. Il n'y a rien d'autres à rajouter à part que la future tournée soit une belle réussite aussi et que ta petite :star: continuera de briller et de te porter chance pour ta carrière "SOLO"
»29/11/2003 10:34 Profil

micos Re: "Belles, Belles, Belles" : réjouissant !



micos

Inscrit le : 13/11/2003
Envois : 251
De :


Un commentaire, plaisant tels les trois vôtres (merci de votre délicatesse encourageante), ou même critique, manifeste de l'intérêt, insuffle de l'énergie interactive à un site.
»16/12/2003 6:17 Profil
- Page créée en 0.08 Secondes -