Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Menu principal

Qui est en ligne ?
#13 invité(s)
#0 membre(s)
#5367: Membres enregistrés

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Rendez-vous

Interviews  : Interview d'Aurélie dans Miss Ebène (première partie)
Envoyé par Jordan le 5/3/2003 12:39:55 (5778 lectures )
Interviews 

Interview d'Aurélie dans Miss Ebène (première partie)

Il faut absolument acheter ce journal ('Miss Ebène), il y a une excellente interview d'Aurélie. Elle parle de sa vie au château, de Nolwenn, de la tournée SA, d'Armande, de ses projets et surtout de son single avec de très belles photos. A lire absolument. Achetez-le !



Interview réalisée par Jessica Andrée Tantin

AURELIE une vraie battante

Qui est-elle ? D’origine guinéenne et normande, elle danse depuis l’âge de 4 ans et chante depuis qu’elle en a 12. Trop timide pour faire des castings, lorsqu’une amie la contacte pour faire partie d’un groupe de filles, elle accepte avec enthousiasme. Mais devant le manque de sérieux de la maison de disques, le groupe ne voit pas le jour. Cependant, elle a été remarquée et signe en solo chez une autre maison de disques sous le joli nom d’Eden Ly. Malheureusement, au bout de deux ans, la maison de disques lui rend son contrat pour changement d’orientation : le r’n’b n’est plus une priorité, ils reviennent à la variété pure. Aurélie décide alors d’oublier la musique et de reprendre ses études ainsi qu’une vie plus tranquille. Assistante dans un cabinet de conseil et élève en BTS assistante de direction par correspondance, l’aventure semble terminée. Et pourtant… J’ai eu la chance de rencontrer Aurélie le soir du prime time qui mettra un terme à son aventure au sein de la Star Academy. Puis nous nous sommes de nouveau entretenues peu avant la tournée nationale de Star Academy. Pour vous, une interview, en deux temps, pleine de rires et de spontanéité.

NOVEMBRE 2002

Après toutes tes expériences négatives qu’est-ce qui t’a donné envie de faire le casting de la Starac ?

Au bout d’un an de cette vie, je me suis rendue compte que ce n’était pas ce dont j’avais envie. La musique me manquait. Alors j’ai décidé d’aller au bout de mon BTS et de voir ce que je pourrais faire par la suite. L’année dernière, j’ai suivi toutes les émissions. Je regardais les cours et ça me donnait envie. Je n’avais pas les moyens de me payer ça. Quand il y a eu la pub pour le casting, je me suis dit qu’il fallait absolument que je le fasse. Je me suis décidée au dernier moment. C’était presque pour rire puisque je ne pensais pas être prise. J’ai envoyé ma cassette tournée dans la salle de bain avec un son tout pourri… (rires)

Quel effet ça te fait, après avoir regardé l’émission pendant un an, de te retrouver dans le château ?

C’est bizarre, mais en même temps, ils ont changé le décor donc ce n’est pas vraiment la même chose. On n’a plus les mêmes repères. Je suis dans le château de la Starac, mais tout est différent de l’année dernière. C’est une nouvelle aventure.

Est-ce aussi idyllique que tu le pensais devant ton petit écran ?

Ca l’est encore plus ! Je les voyais vivre des choses formidables l’année dernière, mais quand on ne les vit pas soi-même, on ne peut pas se rendre compte. Je ne regrette pas une seule seconde d’avoir envoyé ma cassette et si c’était à refaire, je recommencerais. Se lever le matin pour faire ce que l’on aime faire, c’est génial.

Outre les cours, vous êtes enfermés dans le château et l’on vous voit évoluer au quotidien. Comment vois-tu de l’intérieur tes relations avec les autres ?

Je pense être l’une des seules à m’entendre avec tout le monde dans le château. Ma vie dans le château se passe donc bien, et ça, depuis le début. Pourtant, j’ai mauvais caractère.

Mauvais caractère ? Tu ne le laisses vraiment pas paraître… Est-ce stratégique ?

Non, pas du tout, mais j’ai grandi au sein d’une famille nombreuse et j’ai appris à prendre du recul par rapport au conflit. C’est vrai que j’ai gardé un mauvais souvenir de mes parents qui se disputaient quand j’étais plus jeune. Quand il y a des disputes pour des bêtises, je relativise et je prends du recul. Quand je m’énerve c’est chaud, mais je ne m’énerve pas pour un rien.

Quels ont été les motifs d’énervement dans le château ?

Je me suis disputée plusieurs fois avec Georges-Alain parce qu’on a une relation très franche. Quand il y a des choses qui ne me plaisent pas, je lui dis et vice-versa. Mais ça n’a jamais duré bien longtemps. Le fait qu’on soit enfermé active des conflits qui n’auraient pas forcément eu lieu dans d’autres conditions.

Si tu n’avais pas été avec Boris, sur lequel des académiciens aurais-tu flashé ?

Question suivante ! (rires)
Honnêtement, tout est fait dans le château pour avoir des histoires d’amour. Malheureusement pour eux, ils n’ont pris que des gens qui étaient déjà en couple.

Que penses-tu du comportement d’Armande ?

J’ai été un peu blessée quand je suis rentrée chez moi parce que ma famille m’a dit des choses. J’ai appris qu’elle a ses préférences et je n’en fais pas partie. D’après son discours, je ne fais pas partie de ceux qui devraient rester dans le château. Et là où j’ai été très contente, c’est quand la semaine dernière, elle m’a dit que j’avais très bien chanté. Je me suis dit « tu vois que je peux chanter juste ! »

Mais ce sont des choses dont tu ne te doutais pas dans le château ? Elle n’a jamais rien laissé paraître ?

Non. Je ne m’en doutais pas du tout même si c’est assez pénible de se voir rabâcher les mêmes reproches sans arrêt. Alors maintenant, c’est Emma qui ne chanterait pas juste… (Regard entendu)

Quelles est la nature de tes relations avec les autres filles ?

Je m’entends très bien avec Emma. Nolwenn… Bon, j’ai appris des choses qu’elle avait dites à mon sujet qui ne m’ont pas fait plaisir. Mais j’ai 26 ans, pas 15, donc je fais avec. Il y a des aspects de sa personnalité que j’apprécie et d’autres moins, mais je prends les gens comme ils sont. La seule chose, c’est que je fais facilement confiance aux gens et qu’après j’en prends plein la figure, donc tant pis pour moi. En même temps, je connais des personnes que j’ai envie de revoir quand le jeu sera terminé.

Qu’as-tu l’intention de faire en sortant d’ici ?

Je ne sais pas vraiment. On ne sait pas exactement ce qui se passe dehors. D’après ce que j’ai compris, ceux qui sont sortis ont dû se débrouiller seuls et ça me fait un peu peur. L’année dernière, seuls les deux finalistes et Jean-Pascal s’en sont bien sortis. Mais bon, je ne me laisserai pas abattre.

Comment s’est passé ta rencontre avec Mariah Carey ?

Oh la la… (émue). Elle est venue nous voir au château et j’ai eu la chance d’avoir un tête-à-tête avec elle et j’ai carrément pleuré. C’est grâce à elle que je peux faire mes vibes, je m’entraînais sur ses chansons. C’était une de mes idoles.

Qu’as-tu le plus aimé et le plus détesté dans le jeu ?

J’ai adoré les cours et j’ai détesté le principe des nominations.

Ce soir, il y en a un qui ne rentrera pas au château. Comment te sens-tu ?

(Elle lève les bras) Motivée !

-----------------

Il reste deux minutes, précise alors l’attaché de presse. On a le temps pour une dernière question ? demande Aurélie. Une seule alors.

-----------------

Maintenant qu’on se connaît un peu mieux, peux-tu nous dire s’il s’est passé quelque chose entre Emma et Fabien ?

(Petit sourire en coin) Tu lui demanderas toi-même. Moi, je ne réponds pas à ce genre de questions.

Autant pour moi. En tout cas, bonne pour ce soir.

Merci mais t’inquiète, je me battrai jusqu’au bout.

------------------

Georges-Alain 57 % - Aurélie 43 %.

Fin de de la première partie... --> seconde partie



Liens relatifs
#Lire plus dans le sujet Interviews 
#Article par Jordan
Format imprimable   Envoyer cet article à un ami

creo Re: Interview d'Aurélie dans Miss Ebène (première parti



creo

Inscrit le : 7/2/2003
Envois : 23
De :


moi je suis heureuse : mais quelle fille ! elle est F O R M I D A B L E
merci pour les articles : c'est super, voilà :bis:
»7/3/2003 3:05 Profil
- Page créée en 0.06 Secondes -